Recherche à l'aide des mots-clés

Mot(s)-clé(s) Effacer
Parcourir dans: Tous Page Wiki Article Galerie de fichiers

2 résultats trouvés

Le bisphénol A dans l'alimentation, un risque pour la santé humaine et animale

Article
L'ANSES affirme que le bisphénol A fait peser des risques "avérés" aux animaux et "suspectés" aux êtres humains. Des effets avérés ont ainsi été détectés chez les animaux concernant les sys 

Tous cobayes ? Signaux précoces, leçons tardives, l'histoire se répèterait-elle ?

Article
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/632187-ogm-comment-monsanto-communique-pour-contrer-les-critiques.html 20 septembre 2012, club de l'étoile, avant première d'un film-alerte à la bombe 

Editorial

Retenez le 12 septembre 2014 et inscrivez vous vite
Nous sommes accueillis à l'Institut Pasteur - Paris, pour la grande journée internationale SEPSIS et nous vous attendons.
cliquez bien vite sur : http://fondation-reanimation.org/WSD-Programme.pdf(external link)
pour participer à la première édition française de la journée mondiale Lutte contre le SEPSIS
http://journee-mondiale-sepsis.com/(external link)

Qu’est-ce que le Sepsis et pourquoi le combattre ?
Ce terme désigne les conséquences néfastes sur les fonctions vitales des infections graves qui provoquent une mortalité très élevée en dépit des avancées de la médecine moderne (vaccinations, antibiotiques et soins intensifs). 30 à 50% des patients meurent encore aujourd’hui des suites d’un choc septique*. Pour les survivants les séquelles peuvent être graves : amputations, lésions pulmonaires, rénales.
Le sepsis
Un réel problème de santé publique
Les hospitalisations pour sepsis ont presque doublé ces dix dernières années. Elles représentent plus d’hospitalisations que l’infarctus du myocarde. Il y a environ 28 millions de cas de sepsis dans le monde, par année, dont 8 millions décèdent. Un malade décède du sepsis dans le monde toutes les 3 secondes. En France, on estime à 70.000 cas par an le nombre de sepsis sévères et de chocs septiques. Ceci représente de 8 à 15 cas pour 100 admissions en réanimation. Il peut s’agir d’infections de ville (méningites, pneumonies, infections intra-abdominales…), ou d’infections liées aux soins (dont les infections nosocomiales). L’infection nosocomiale représente 30% des cas de sepsis. L’infection nosocomiale complique également souvent le sepsis. Le coût du sepsis est très important. En France, le coût par patient en 2005 était de 30.000 euros (15.000 euros pour l’infection communautaire, et 40.000 euros pour l’infection nosocomiale).

Programme : cf. programme grand public sur
http://fondation-reanimation.org/WSD-Programme.pdf(external link)

inscription gratuite en ligne


le bureau du LIEN

Agenda [afficher/cacher]

Mois septembre 2014
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 01 02 03 04 05