Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > 4e vague, la course contre le variant. Sa réduction est l’affaire de tous , (...)

Article

4e vague, la course contre le variant. Sa réduction est l’affaire de tous , elle protège notre santé et notre liberté.

23 juillet

L’OMS a répertorié 4 variants qu’elle dit inquiétants : Alpha, Bêta, Gamma et Delta.

Le variant Delta, 60 fois plus contagieux que les autres, serait même contagieux plus tôt et un peu plus longtemps que les autres, présent en plus grand nombre dans les goutellettes projetées par la respiration ; aussi, plus que jamais nous devons pratiquer les gestes barrières.

Par exemple, dans les transports en commun, le LIEN recommande de porter des masques FFP2 ou, à défaut, porter deux masques comme les masques chirurgicaux ou bien un masque chrirurgical et un masque en tissu si c’est plus confortable. Ceci est valable dans tous les espaces clos partagés avec d’autres personnes dont on ne connait pas le statut vaccinal ou dans les espaces ouverts si le nombre de personnes oblige à une grande proximité physique.

Plus que jamais, il faut se faire vacciner, car même si ce variant delta se montre un peu plus résistant aux vaccins, les vaccins évitent les décès et les formes les plus graves de Covid-19 ; ils évitent le passage en unité de réanimation dont on peut ressortir avec des séquelles.

Le LIEN, chaque semaine, insiste auprès du ministère de la santé pour accélérer la vaccination des plus fragiles, des personnes plus âgées et des personnes précaires ou isolées ;, et notre association défend inlassablement un accès équitable aux vaccins pour tous en France et dans le monde.

La vaccination concerne toute la popultation dès l’âge de 12 ans.

Une personne vaccinée se protège, elle évite la COVID ou limite toute forme grave, elle évite la propagation du virus et protège ses proches, et enfin, elle évite la reproduction de variants, c’est très important si l’on veut réduire l’épidémie rapidement et retrouver notre liberté.

Sauf contre indication médicale, ne pas se faire vacciner, est un choix contre la liberté.

C’est en réduisant la circulation du variant par tous les moyens possibles, vaccination, pass sanitaire, gestes barrières que l’on se protègera de l’émergence de nouveaux variants qui peuvent toujours être plus dangereux, plus mortels, et que l’on retrouvera la liberté d’aller et venir comme celle de travailler et de voyager.

Claude Rambaud

Tous les articles