Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > COVID-19 : ne pas baisser la garde ! Yann Bubien directeur général du CHU de (...)

Article

COVID-19 : ne pas baisser la garde ! Yann Bubien directeur général du CHU de Bordeaux tire la sonnette d’alarme.

21 septembre

Depuis quelques jours, la progression du nombre de personnes frappées par la COVID et admises en réanimation inquiète les patrons de réanimation, notamment en Ile de France.
Plusieurs d’entre eux ont fait entendre leur inquiétude.
Pourquoi cette inquiétude ? Cette montée des admissions en réanimation est un indicateur de l’émergence d’une phase 2 à la sortie de l’été, et en même temps, nous alerte sur le risque de voir une nouvelle fois les lits de réanimation saturés pour tous, pour les patients COVID les plus jeunes comme pour les plus âgés, et pour les autres NON COVID, de tout âge.

C’est pourquoi le directeur général du CHU de Bordeaux s’exprimant sur France Bleue, Yann Bubien, avertit « Il y a une progression très nette, très claire et qui concerne toute la population ». Sur les 87 patients soignés à cause de la Covid-19 à Bordeaux, 24 sont en réanimation et 3 d’entre eux sont mineurs.
Autrement dit, dans ce CHU 15 % de patients COVID admis en réanimation ont moins de 65 ans. L’épidémie peut toucher tout le monde, jeunes et vieux.

Cette montée en charge des lits de réa n’a rien de rassurant. Une fois les réanimations saturées, on ne pourra plus y admettre et y soigner aucun autre patient ; ce fut le cas au printemps.
Les gros trauma, les accidentés de la route et du travail, les infarctus et AVC sévères, les atteintes respiratoires graves etc… jeunes et vieux ne trouveront pas d’accueil en réanimation et un certain nombre en mourront. Il ne s’agira pas de « perte de chance » mais d’abandon de patients, de non assistance à personne en danger et d’exposition d’autrui à un risque que l’on ne peut aujourd’hui ignorer.

C’est pourquoi, tous ces « sachants » envoyés sur les plateaux de télévision pour minimiser l’ampleur de cette nouvelle phase, font un pari dangereux pour notre santé et dangereux pour l’économie que pourtant ils pensent défendre.
Car c’est bien le message qu’ils tentent de faire passer. « oui, il y a quelques décès, ne vous inquiétez pas, ce sont plutôt des vieux, et c’est à ce prix que l’économie va redémarrer ».
Oui mais ! mauvais plan. Si le système de santé est une nouvelle fois à genoux, nous devrons reconfiner. Et l’économie sera elle aussi à genoux.

Le dispositif de traçage, tester, tracer, isoler ne donne pas les résultats que l’on pouvait espérer. C’est d’ailleurs assez calamiteux.
Faute d’un traçage efficace et de garantie d’isolement, la France pourrait perdre le contrôle de l’épidémie.
Aussi, gardons les distances, évitons encore les fêtes et réunions en grand nombre, sortons masqués, lavons nous les mains et protégeons nous tous ensemble avec raison et patience.

https://www.francetvinfo.fr/sante/m…

Claude Rambaud

Tous les articles