Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Le dossier médical partagé est né

Article

Le dossier médical partagé est né

8 novembre

Chacun peut désormais créer son dossier médical partagé , seul ou avec l’aide de son médecin. L’ouverture est gratuite.

Pour le créer, aller sur :
https://www.dmp.fr/patient/creation…

Pour l’histoire, lancé par le ministre Douste Blazy et promis par la loi du 13 aout 2004 relative à l’assurance maladie, le DMP devait être généralisé dès 2007 pour tous les français. La gestion fut longue, 14 ans ; l’accouchement est entré en phase de travail pour 66 millions d’impatients, moins les 13 millions de mineurs et les non assurés sociaux au régime général de l’assurance maladie, ou aux caisses Cavimac, ENIM, MGP, MNH, Solsantis, Harmonie Fonction Publique, CANSSM, LMDE, pour l’instant.

Agnès Buzyn fixe un objectif de 40 millions de dossiers ouverts d’ici cinq ans. “le dossier médical partagé, premier carnet de santé numérique, doit devenir une évidence pour tous les Français”.
Rendez vous dans 5 ans mais n’ ATTENDEZ - PAS. Ouvrez vite votre dossier médical .Avoir avec vous vos informations médicales et les partager avec les médecins qui vous soignent, peut vous sauver la vie ; par exemple il peut vous aider à éviter les contre-indications médicamenteuses et les doublons d’examen. Il devrait également faciliter la circulation des bonnes informations entre professionnels comme les échanges entre vos médecins de ville et les hôpitaux.

http://www.france-assos-sante.org/e…

et les enfants ? Le DMP ne concerne pas les enfants actuellement. Donc gardez bien le carnet de santé papier de vos enfants.
La législation devrait le rendre accessible aux enfants plus tard, après le déploiement pour les adultes. Oui, mais quand ?
Cependant, chaque assuré titulaire d’une carte vitale peut ouvrir son DMP et les enfants mineurs qui ont leur propre numéro de sécurité sociale (à partir de 16 ans) peuvent avoir un DMP.

Qui peut ouvrir son dossier médical partagé ?
Toute personne bénéficiant d’un régime de sécurité sociale peut disposer d’un dossier médical partagé. Le DMP est disponible pour les assurés des régimes suivants : Régime Général, Cavimac, ENIM, MGP, MNH, Solsantis, Harmonie Fonction Publique, CANSSM, LMDE.

Seuls les enfants mineurs qui ont leur propre numéro de sécurité sociale (à partir de 16 ans) peuvent actuellement avoir un DMP.

Qui accédera ?
Rassurez vous, seuls les professionnels de santé autorisés par vous et la personne concernée peuvent le consulter

Comment ça marche ?
L’ouverture d’un DMP se fait sur le site sécurisé https://www.dmp.fr/,
Pas difficile mais armez vous de patience, quelques étapes à accomplir :

Avant tout, l’assuré saisit son numéro de sécurité sociale sur le site.
Un code à 12 caractères lui est alors envoyé par courriel (dans un délai d’une vingtaine de minutes à 2 heures selon l’heure de saisie de votre demande valable pour 2 mois ).

Ensuite, ce code doit être saisi avec quelques renseignements (numéro de carte vitale, numéro de téléphone ou adresse électronique)

Puis vous recevrez un code d’accès à usage unique (à utiliser dans les 10 minutes).

Enfin après la saisie de quelques nouvelles informations, vous allez accéder à votre dossier médical personnalisé.

Que trouverez-vous dans ce dossier ?
le DMP mentionnera les antécédents médicaux (allergies, pathologies…), les traitements, les résultats d’examens (radio, analyses biologiques…) ainsi que les comptes rendus d’hospitalisation.
L’historique de soins des 24 derniers mois est automatiquement alimenté par l’Assurance Maladie. Et un courriel ou un SMS est envoyé à l’assuré dès qu’un document est déposé dans son carnet numérique.

Pouvez- vous fermer votre DMP ?
A tout moment, vous pouvez fermer votre DMP, soit directement en vous connectant, soit auprès d’un établissement de santé ou lors d’une consultation médicale. Celui-ci sera alors archivé pendant 10 ans, puis détruit.

https://www.ameli.fr/assure/rembour…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés