Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Daniel s’en est allé, militant du respect de la dignité de toute personne (...)

Article

Daniel s’en est allé, militant du respect de la dignité de toute personne jusqu’à son dernier souffle

4 septembre 2016

Notre ami Daniel Carré, collègue et membre du LIEN s’en est allé. Membre de la commission des droits de l’homme où il portait la parole des patients, militant du respect de la dignité de la personne, membre de l’ADMD, Daniel a consacré de longues années de sa retraite à la défense des plus faibles, de ceux qui souffrent et auxquels parfois on vole le droit de faire ses propres choix de vie et de fin de vie.
Sa maladie fut courte ; il a fait face à la violence du diagnostic et du pronostic avec une grande lucidité, une grande volonté à faire respecter ses choix afin d’éviter des traitements lourds quand il les savait inutiles. Comme une écrivaine américaine médecin qui l’a raconté dans un ouvrage avant de mourir, comme avant lui une autre amie du LIEN, Aline médecin cardiologue qui nous conseillait dans les dossiers de cardiologie, Daniel a refusé les fausses promesses de traitements éprouvants, pour être debout le plus longtemps possible au milieu de ceux qu’il aimait.
Son engagement sans faille à la cause des patients, la clarté de son raisonnement et la justesse de ses points de vue ont éclairé l’action militante de notre collectif CISS, et son soutien au LIEN était de grande valeur.
Aux êtres chers qu’il aimait, et qui l’aimaient, à son épouse, ses enfants, ses petits et arrières petits enfants, le LIEN adresse de chaleureuses pensées.
Daniel Carré nous manque.
Adieu Daniel.
Ses obsèques auront lieu le mercredi 7 septembre à 16 heures dans la salle Mauméjean du Crématorium du Pére-Lachaise.

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés