Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Tracer, tester, isoler, quand le numérique vient au secours de la santé (...)

Article

Tracer, tester, isoler, quand le numérique vient au secours de la santé publique, entre CONTACT COVID et STOPCOVID

22 mai

Deux systèmes intégrant des outils numérqiues ,CONTACT COVID et STOPCOVID, vont permettre de tracer les personnes infectées et leurs contacts pour les isoler afin de mieux prévenir le risque de contamination de leur entourage personnel ou professionnel, .

CONTACT COVID » :
UN OUTIL POUR IDENTIFIER LES PERSONNES MALADES ET PRÉVENIR LES PERSONNES CONTACT

Développé par l’Assurance Maladie, Contact Covid est l’outil mis à la disposition des professionnels de santé et structures assurant la prise en charge sanitaire et médico-sociale (médecins, laboratoires de biologie et pharmaciens, établissements de santé, etc.) ainsi que des agents habilités de l’Assurance Maladie et des agences régionales de santé (ARS) pour :

  • identifier les personnes infectées,
  • identifier les personnes avec lesquelles ces personnes infectées ont été en contact et présentant un risque d’infection,
  • réaliser des enquêtes sanitaires, en présence notamment de cas groupés, accompagner et orienter les personnes infectées ou présentant un risque d’infection, notamment pour qu’elles puissent bénéficier de tests et de masques pris en charge,
  • assurer le pilotage et le suivi statistique des actions.

L’Agence nationale de santé publique est destinataire des données sous une forme préalablement pseudonymisée pour assurer ses missions de surveillance épidémiologique et de recherche sur le virus et les moyens de lutter contre sa propagation.

Les données pseudonymisées pourront également être utilisées pour la réalisation d’études et d’évaluations.

QUELLES INFORMATIONS TROUVE-T-ON DANS CONTACT COVID ?

Pour répondre aux finalités de l’outil, un certain nombre de données seront recueillies et traitées pour les personnes infectées et les personnes avec qui elles ont eu un contact :

  • les données d’identification dont le numéro de sécurité sociale et de rattachement,
  • les coordonnées de contact et relatives à l’hébergement,
  • les données concernant la santé strictement limitées au statut virologique ou sérologique des personnes,
  • les données relatives à la situation de la personne au moment de son dépistage (hospitalisée, à domicile ou déjà à l’isolement),
  • les données nécessaires à la réalisation des enquêtes sanitaires pour établir notamment des chaînes de transmission ou « clusters » (la profession, la fréquentation ou non d’une collectivité comme un rassemblement de plus de 10 personnes, une crèche, un établissement scolaire, un Ehpad, un établissement pénitentiaire… ainsi que la réalisation d’un voyage récent hors de sa région et de son Etat de résidence), la déclaration d’un besoin en accompagnement social et d’appui à l’isolement.

STOPCOVID :
Un second outil sera mis en route à partir du 2 juin.
Basé sur le volontariat, STOPCOVID a pour but de de « casser les chaînes de transmission du virus » en alertant les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive au Covid-19, afin d’être pris en charge le plus tôt possible.

vor détail site cnews

https://www.cnews.fr/vie-numerique/…

Claude Rambaud

Tous les articles