Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > C dans l’air la suite

Article

C dans l’air la suite

3 janvier 2015

Bonne année à tous nos visiteurs, nos sympathisants et les autres
et n’oubliez pas de vous inscrire aux prochains EGX le 5 février 2015, programme et inscriptions sur ce site, cf ci - dessus
Inscription gratuite mais obligatoire

Droit de suite C dans l’air
Nous avons fini l’année sur le plateau de C dans l’air, questions d’accès pour tous à la santé. Merci pour les messages que vous nous avez adressés, ils appellent une réponse.
Non, nous n’avons pas dit tout ce que nous pouvions dire sur le sujet.
Le syndicat de médecin présent sur le plateau annonçait une grève de la carte vitale, ce qui méritait un droit de réponse ; c’est ce que les radios confirment en ce début d’année ; drôle de façon de souhaiter la bonne année aux patients !
Cette grève de papier, dite administrative touchera doublement les patients. D’une part elle retardera leur remboursement, donc l’accès aux soins, tandis que les médecins percevront bien leur revenus puisqu’ils exigeront leur paiement immédiat par le patient consultant, demandez leur de différer ce paiement, dans l’attente de votre remboursement.
et d’autre part, comme l’a dit très bien le journaliste du Point, il ne faudrait pas oublier que le retour au papier coutera très cher en traitement de feuilles maladie, c’est à dire générera des dépenses qui creuseront dans les ressources de l’assurance maladie, provenant justement des cotisations des patients, et priveront d’autres patients de traitements car ces ressources ne sont pas inépuisables.
Ce que l’on pourrait rajouter à l’injustice de cette grève, c’est que les médecins libéraux sont la seule catégorie professionnelle libérale dont l’assurance maladie, elle même, ( c’est à dire encore les patients) paye une grande partie de leurs cotisations sociales, ce qui n’existe pour aucune autre profession libérale.

Alors que faire ? Cette grève est politique ; elle arrive juste avant les élections professionnelles des médecins. C’est l’heure des surenchères syndicales, c’est bien normal mais les patients n’ont pas à en faire les frais.
Tous les médecins généralistes, très heureusement, ne font pas la grève de papiers ;
Si c’est très urgent, il y a les unités d’accueil et d’urgences qui peuvent vous accueillir, sinon il y a des centres de santé où les médecins sont salariés, et il y a aussi des maisons médicales. Si vous ne pouvez pas attendre la fin de cette grogne, renseignez vous avant de prendre rendez-vous, et si votre médecin traitant refuse votre carte vitale, vous pouvez demander à l’assurance maladie de changer de médecin traitant.

Comment l’assurance maladie contribue aux cotisations sociales des généralistes libéraux ?
Le taux applicable à la détermination de la cotisation d’assurance maladie est de 9,81 %, or l’assurance maladie prend 9 ;70 % ! qu’est ce qui reste à la charge du médecin ? ils contribuent à hauteur de 0,11%

Une partie de la cotisation d’assurance maladie des praticiens de secteur 1 est prise en charge par les caisses d’assurances maladie :
C’est un avantage conventionnel accordé aux médecins secteur 1 en échange du respect strict des tarifs conventionnels.

http://www.mgfrance.org/index.php/e…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés