Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Oui, un FFP2 ou deux masques en milieu fermé ou en situation de (...)

Article

Oui, un FFP2 ou deux masques en milieu fermé ou en situation de promiscuité

29 janvier - Mots-clés : masques  

Covid-19.
Avec la circulation des nouveaux variants, nous devons redoubler de précautions quant à la dissémination des microparticules d’aérosols, il n’est pas sûr que les masques actuels soient suffisants pour faire barrière au virus, en particulier les masques monocouches en tissu. Ils n’arrêtent qu’une partie des microparticules de salive de susceptibles de transmettre la Covid-19. Et si ces virus mutés contaminent plus facilement, il faut limiter le nombre qui peut passer à travers les mailles du filet.

C’est pourquoi, le LIEN vous conseille de porter un masque FFP2 pour circuler dans les transports en commun ou en tout lieu en cas de promiscuité, par exemple les super marchés ou hall de gare etc… Partout où la circulation des personnes est importantes. A défaut, vous pouvez porter un masque chirurgical doublé d’un masque en tissu.
Il est urgent de réduire les coûts de FFP2 ; la prévention d’abord !

De nombreuses images de Joe Biden et de la vice présidente USA portant un double masque circulent aux Etats - Unis
Dans un premier temps le professeur Anthony Fauci, conseiller scientifique à la Maison Blanche a expliqué que doubler les masques fonctionne comme “une couverture physique qui empêche les gouttelettes et le virus de passer”. “Si vous ajoutez une autre couche, c’est du bon sens que cela sera plus efficace”, analysait le conseiller.
La communauté scientifique se veut toutefois prudente quant à l’efficacité du port du double masque. Une efficacité en cours d’évaluation.
“Les doubles masques sont une intention louable, mais ils n’ont pas été encore étudiés” dans des études scientifiques rigoureuses, rappelle au Bostonglobe le docteur William Schaffner, spécialiste en maladie infectieuse à la Vanderbilt University School of Medicine.
S’exprimant auprès de CNN, la directrice du CDC, à Atlanta , Rochelle Walensky, a déclaré qu’une étude mesurant la “capacité protective” des doubles masques était en cours. “Dans le contexte des nouveaux variants, de nouvelles données seront à venir” a prévenu la directrice du CDC.

https://www.huffingtonpost.fr/entry…

Les masques, ça s’en va et ça revient !
En France, il y a encore des sachants qui pensent que les français sont trop …bêtes pour savoir porter deux masques !
Les mêmes disaient en février 2020 que ces français étaient trop bêtes pour porter un masque correctement , c’est pourquoi porter un masque lorsque l’on n’était pas malade, c’était dangereux !
Cherchez l’erreur !

Claude Rambaud

Galerie d'images

Tous les articles