Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Des voeux pour une véritable information des usagers de la santé

Article

Des voeux pour une véritable information des usagers de la santé

16 janvier - Mots-clés : indicateurs  

Communiqué de presse - 16 janvier 2018
Le LIEN s’associe à France Assos Santé et revendique la mise en place et la publication dans les établissements de santé, d’ indicateurs de résultats utiles aux patients !

France Assos Santé a participé, avec plusieurs autres associations d’usagers du système de santé, à l’émergence d’indicateurs de qualité et de sécurité applicables à l’activité des établissements de santé. A ce titre, nous siégions notamment au comité de pilotage « indicateurs qualité et sécurité des soins » chargé de suivre ces indicateurs et d’en proposer de nouveaux.

Ce comité prend fin et ses attributions ont été transférées, depuis septembre dernier, à un comité de concertation « qualité et sécurité des soins en établissements de santé » confié à la HAS.
Dans ce nouveau contexte, nous tenons a rappelé notre attachement au développement d’indicateurs informant au mieux les usagers et, pour cela, appelons en particulier à ce que leur publication soit faite par pathologie pour chaque établissement de santé. Ce qui peut intéresser les usagers, c’est en effet d’accéder aux résultats pour la pathologie ou la spécialité qui les concerne : un résultat global pour l’ensemble de l’établissement reste très théorique et n’apporte pas d’information utile aux usagers.

Une méthodologie existe pour la publication d’un indicateur de mortalité par pathologie.
Ainsi, s’agissant de la mise en place actuellement discutée d’un indicateur de mortalité, nous sommes favorables à des résultats par pathologie selon la méthodologie proposée par la HAS dans son communiqué du 23 octobre dernier : https://www.has-sante.fr/portail/jc…
France Assos Santé soutiendra donc, au sein du comité de concertation, le développement d’un tel indicateur en se basant sur la méthodologie ci-dessus évoquée qui s’inspire de celle utilisée dans cinq pays étrangers en disposant déjà. Nous y soutiendrons également l’idée que la nécessaire phase de stabilisation des résultats, afin de vérifier leur cohérence auprès des établissements, ne devra pas dépasser deux ans avant une diffusion au grand public.
Un ciblage par pathologie également souhaité pour les indicateurs sur les infections nosocomiales
Notre volonté d’indicateurs pouvant répondre le mieux aux attentes des usagers, et donc les plus fins et précis possibles, passe également par la mise en place d’un indicateur de taux d’infections nosocomiales par pathologies qui reste attendu. Cette déclinaison des indicateurs de mortalité et d’infections nosocomiales par pathologie / spécialité hospitalière constitue un objectif prioritaire que nous ne manquerons pas de le rappeler dans le cadre de notre participation aux travaux en cours sur le sujet.

Le développement des indicateurs de qualité et de sécurité a permis d’améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients.
Ils peuvent toujours être améliorés notamment en permettant une publication de résultats suffisamment précis pour être utiles aux patients dans les choix concernant leur santé. France Assos Santé agira toujours en ce sens !

http://france-assos-sante.org/espac…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés