Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Les infections en chirurgie, haut les mains !

Article

Les infections en chirurgie, haut les mains !

4 avril

Surveillance des infections du site opératoire dans les établissements de santé français

Une étude publiée par l’Agence Santé Publique France, à partir d’analyse de données recueillies dans les établissements de santé, relève que les infections du site opératoire augmentent significativement pour plusieurs disciplines chirurgicales en France en 2015.
Les taux d’infection pour la chirurgie mammaire, les hernies de paroi abdominale, les ostéosynthèses et prothèses du genou , les hystérectomies abdominales, les résections trans uréthrales de prostate augmentent.

L’analyse des données a permis d’identifier des facteurs de risques d’infections comme l’obésité et le diabète pour la chirurgie digestive, l’obésité pour la gynécologie-obstétrique, ainsi que l’hypertension artérielle pour la chirurgie bariatrique.

Résumé agence « L’influence de l’IMC sur le taux d’incidence des ISO a été mise en évidence en chirurgie digestive et gynécologie-obstétrique, du diabète en digestif et de l’hypertension artérielle en bariatrique. Une prescription d’antibioprophylaxie (ABP) recommandée par la SFAR et effectuée était un facteur protecteur d’incidence des ISO en orthopédie, gynécologieobstétrique et en neurologie (comparée aux prescriptions recommandées et non effectuées).
Enfin, une douche préopératoire était un facteur protecteur d’incidence des ISO en digestif et gynécologie-obstétrique et une dépilation par rasage été significativement liée à un taux d’ISO plus élevé en gynécologie- obstétrique (comparée à une dépilation par tonte, ciseaux ou procédé chimique). »

Nos questions :
quelle est l’incidence du niveau d’hygiène de l’établissement, du bloc opératoire et de la propreté des mains des acteurs de soins ?
le taux d’infections est il généralement augmenté partout ou bien seulement quelques établissements ?

http://invs.santepubliquefrance.fr/…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés