Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Fabriquez les solutions hydro alcooliques et vos masques

Article

Fabriquez les solutions hydro alcooliques et vos masques

5 mars

Nous recevons de nombreux appels liés aux pénuries de solutions hydro alcooliques et de masques.
Les solutions SHA :
Nous avons déjà mis en ligne la formule de la solution hydro-alcoolique mise à disposition par l’Organisation mondiale de la santé
Vous pouvez vous associer par familles, voisins ou demander à votre pharmaciens ou à votre maire qu’il aide sa population à s’organiser pour en fabriquer localement, et en présence d’un pharmacien serait bien.

Formule OMS de produits composant 10 L de SHA
Éthanol à 96 % (8 333 mL) ou isopropanol à 99,8 % (7 515 mL)
Peroxyde d’hydrogène à 3 % (417 mL) ou eau oxygénée
Glycérol à 98 % (145 mL) ou glycérine
Eau distillée ou eau bouillie refroidie (q. s. p. 10 L)

les composants se trouvent dans le commerce :
L’éthanol 96 % peut être remplacé par de l’alcool pour spiritueux disponible en magasin. Le peroxyde d’hydrogène est de l’eau oxygénée, disponible en pharmacie. Le glycérol, ou glycérine, disponible aussi chez le pharmacien.

En pratique, pour faire vous mêmes un litre de produit hydro alcoolique :
Prendre un récipient gradué propre,
Remplir avec 833 millilitres d’alcool.
Rajoutez 42 millilitres d’eau oxygénée.
+ 15 millilitres de glycérine.
Complétez avec de l’eau jusqu’à obtenir un litre de solution. Après avoir mélangé, votre gel hydroalcoolique maison est prêt. Mettre en petits flacons.

Ce matin une personne issue d’une entreprise qui fabrique des solutions hydro alcooliques disaient qu’il était dangereux de faire cela soi même, certes si tous les français faisaient leurs solutions eux-mêmes, le marché pourrait en souffrir.

Evidemment , une recommandation s’impose ne pas mettre faire cela à la bougie et ne pas se mettre près d’une flamme, car oui l’alcool flambe bien, mais il lui faut du feu.

Pour les masques :
https://www.youtube.com/watch?v=6zf…
Face à la progression de COVID-19 en France, un décret publié ce jour organise les réquisitions des stocks de masque de protection pour les professionnels de santé et les patients malades.
Sont ainsi réquisitionnés, jusqu’au 31 mai 2020 :
Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 lorsqu’ils sont détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé.
Les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution.
Les personnes malades obtiendront des masques en pharmacie sur prescription médicale.
Nous espérons que bien avant cette échéance, nos fabricants auront su répondre à la demande de nos concitoyens.
Certes le maque n’est pas tout, cependant , à défaut d’efficacité de protection des postillons, il aide à éviter de se porter les mains au visage et en particulier à la bouche.

A défaut et si vous n’accédez à aucun masque dans le commerce, le moins bien étant mieux que rien, vous pouvez vous en fabriquer.

Attention : Les masques « amateurs’ » que l’on peut faire en tissu ne sont pas constitués des mêmes matières que les masques réglementaires et ne peuvent filtrer un virus de très petite taille comme le coronavirus en circulation, qui peut s’infiltrer ou traverser la matière. De plus ils ne sont pas aussi hermétiques q’un ffP2 ou un ffP3, leur taux de fuite est énorme alors que le FFP2 a un taux de filtration de 94 % et un taux de fuite de 8 %.
Cependant , dans la logique un masque à taux de fuite élevé et taux de filtration bas plutôt que pas du tout , si vous faites un masque vous mêmes, ce n’est pas inutile mais pensez qu’il ne remplace pas la même fonction qu’un masque « officiel » ; ce masque « maison » est utile pour vous rappeller à l’ordre et veille à éviter absolument de porter les mains à la bouche et au visage sans les avoir lavées ou désinfectées auparavant.
et rappelons que si vous avez une personne malade dans votre entourage, des masques réglementaires seront délivrés sur ordonnance.

tuto coréen fabriquer son masque
https://www.youtube.com/watch?v=6zf…
ou
http://www.nnuaire.com/fabriquer-co…

Et plus simple mais cela peut vous aider à ne pas vous sentir piégé par l’insuffisance de prévoyance des spécialistes qui siègent dans nos agences sanitaires et conseillent ceux qui veillent à notre santé.
Acheter ou récupérer un tissu de toile ou coton tissé très serré mais cependant assez fin, découper un rectangle de 20 sur 30 cm, qui couvrira le visage d’une oreille à l’autre , le plier pour faire un rectangle double de 20 sur 15 , coudre et glisser à l’intérieur trois ou quatre compresses ouvertes , en matière intissée.
Surpiquer en mode matelassé ou en bordure tout le tour en piquant compresses et tissu ensemble, fermer le carré, mettre des cordons à chaque extrémité à nouer derrière la tête.
Vous pouvez laver votre masque après 4 heures d’utilisation . Pour cela cela, défaire la piqûre sur un coté, enlever les compresses intissées intérieures, repassage de la partie tissu et remettre des nouvelles compresses intissées après lavage,
le repassage fer bien chaud tue les virus, ou bien poser le masque sur une surface bien sèche, et les virus meurent en 4 à 5 heures.
Faire plusieurs masques.

On peut se demander pourquoi , en attendant que la production officielle soit suffisante et prenne le relais, on ne demande pas dans chaque territoire à nos merveilleux artisans de proximité , qui savent couper, coudre et piquer , de ne pas venir à la rescousse de la population. Et les amateurs de couture en famille seraient bien volontaires pour en faire.

Dans une lutte volontaire, tous les moyens sont bons, c’est toujours mieux que de ne rien faire et attendre la fatalité.
Le général Gallieni n’a t il pas osé faire appel aux taxis et motos de la Marne, à la rescousse pour transporter deux bataillons venus du front en renfort pour aider à arrêter l’ennemi aux portes de la capitale en 1914 ?

Claude Rambaud

Tous les articles