Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > la dénutrition, cause de complication médicale grave en établissement (...)

Article

la dénutrition, cause de complication médicale grave en établissement sanitaire et social

26 octobre 2016

Dénutrition à l’hôpital : oui c’est en France et cela dure et perdure !
Quinze ans déjà que l’alarme a été tirée.
Quinze ans après le rapport dénonçant la dénutrition à l’hôpital, l’Académie de Pharmacie dénonçait, il y a un an, une prise en charge toujours insuffisante entrainant des complications pour les patients. Elle alertait sur le Sur-risque de complications. Un patient sur deux est concerné et « un malade dénutri a 4 fois plus de risques de faire une complication infectieuse qu’un malade normo-nutri ». Chez les malades atteints de cancers, près de 50 % sont dénutris, et entre 10 et 20 % d’entre eux décèdent des conséquences de leur dénutrition.
La même année 2015, une enquête de Que choisir dénonçait la dénutrition en maisons de retraite, avec plus d’un tiers des personnes âgées concernées. L’UFC-Que Choisir relevait de graves carences en matière de prévention de la dénutrition , avec un taux de 38 % des résidents dénutris
La dénutrition entraîne de nombreuses affections graves telles que des complications infectieuses, des fractures, et multiplie le risque de mortalité par un facteur allant de 2 à 4.
Que choisir en appelait alors aux ARS et demandait un meilleur contrôle.
Aujourd’hui c’est un collectif de lutte contre la dénutrition qui alerte les pouvoirs publics
En savoir plus :
http://www.leciss.org/espace-presse…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés