Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Vous êtes ici : Accueil > Articles > « Chirurgie du mauvais côté » une cause récurrente d’accident médical

Article

« Chirurgie du mauvais côté » une cause récurrente d’accident médical

21 juin 2017

En moins de 12 mois ( 2011-2012) deux erreurs de côté dans un même CHU. Après une première erreur de rein condamnant un patient à la dialyse à vie, c’est un second patient qui fut victime d’une erreur de côté ( opération du mauvais pied) à la Réunion, dans le même CHU. Preuve que les établissements ne corrigent pas leurs pratiques après des erreurs graves.
1 - http://archives-lepost.huffingtonpo…
et 2 - http://www.ipreunion.com/evenements…,le-chirurgien-opere-le-mauvais-pied,14181.html

Preuve aussi que la check list de bloc opératoire, en admettant qu’elle soit exécutée dans les règles de l’art, ne suffit pas à prévenir des erreurs chirurgicales de côté. Il peut y avoir des erreurs d’écriture dans le dossier, des erreurs de marquage de côté sur les radios et examens etc…
Preuve confirmée :
Ainsi au CHU de Reims, c’est un bébé opéré du mauvais côté qui a été victime du manque de prudence française en matière de côté à opérer. En effet, en France, le marquage du site opératoire par le patient ou ses parents ( pour les enfants) , n’est pas imposé, alors que cette procédure est obligatoire, par exemple, pour tout chirurgien américain s’il veut être assuré pour son activité chirurgicale.
Faudra - t - il que les assureurs français s’en mêlent ?
https://www.pourquoidocteur.fr/Arti…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés